Biographies Oeuvres Mouvements artistiques

Peinture abstraite

À partir de 1910, une nouvelle tendance fait face au réalisme qui caractérise et régit les lois de l’art depuis l’antiquité.

En Russie, Vassily Kandinsky peint en formes indescriptibles et en couleurs éthérées ce qui se veut l’impression qu’il ressent à la vue des jupes d’une femme : c’est le début de la peinture abstraite.

Fondation

Au début du 20e siècle, tous les éléments sont en place pour que naisse la peinture abstraite : les impressionnistes, les cubistes et les futuristes délaissent le réalisme pictural pour laisser plus de place dans leurs oeuvres à l’atmosphère et à la couleur, à la perspective, à la décomposition du mouvement, respectivement. Le contexte social en Europe est également prompt à la naissance d’une nouvelle vague artistique : le 20e siècle voit grandir l’influence de la publicité, qui révolutionne l’esthétique. Réalisme et couleurs sobres sont abandonnées au profit de formes et de teintes qui accrochent l’oeil au premier abord.

La naissance de la peinture abstraite est plus souvent qu’autrement attribuée à Vassily Kandinsky (1866-1944), artiste peintre, graveur et théoricien russe. En 1910, il peint une aquarelle où se superposent des volutes de couleur, inspirées des motifs de la robe d’une femme. À Moscou, la tendance est immédiatement récupérée par de jeunes artistes, dont Lannov et Malevitch. Le génie de Kandinsky a également des répercussions en Allemagne, particulièrement à Munich, où le peintre réside sporadiquement à partir de 1896.

En France, sensiblement en même temps que Kandinsky, Francis Picabia (1879-1953), artiste multidisciplinaire connu pour son appartenance aux mouvements Dada et surréaliste, peint Caoutchouc. Cette oeuvre, qui mêle formes et couleurs sans signification, lance l’art abstrait en France. Parmi les premiers à se prêter au jeu à Paris, on compte les artistes Frantisek Kupka et Robert Delaunay. Ailleurs dans le monde, le peintre néerlandais Piet Mondrian (1872-1944) et le peintre italien Gino Severini (1883-1966) ont également participé à la fondation de la peinture abstraite.

Qu’est-ce, au juste, que l’art abstrait ?

Alors que jusque au début du 20e siècle, dans l’histoire de l’art visuel, on a cherché à répliquer le plus exactement possible la réalité, les peintres abstraits refusent radicalement de participer plus longtemps à ce processus de mimesis. La composition de leurs tableaux, autant les lignes que les formes et les couleurs, est très étudiée, mais elle n’a ni besoin de conter une histoire, ni besoin de représenter une scène du monde réel. Tout comme les romantiques allemands en avaient l’ambition en littérature quelques décennies plus tôt, les peintres abstraits ont l’ambition que leur oeuvre se tienne d’elle-même, qu’elle n’ait besoin de rien d’autre que de son esthétique pure pour être appréciée.

L’abstrait est encore aujourd’hui une tendance majeure de l’art contemporain.

Pour parvenir à cet éloignement total du monde concret, les artistes abstraits suivent trois grands axes de création. Le premier, dont Mondrian est pionnier, consiste en l’épuration de la réalité, de la nature. Ainsi, l’artiste utilise des éléments du monde qui l’entoure, mais il les dénature, les déforme jusqu’à ce qu’on ne puisse plus faire le lien entre l’oeuvre et la réalité. Le second axe, que préconisait Kandinsky, est celui qui donnera lieu à l’expressionnisme abstrait et à l’abstraction lyrique. Il s’agit de laisser libre cours à ses émotions sur le canevas, parfois à l’aide de musique. Le dernier axe s’inspire du cubisme : certains artistes, dont Picabia, Delaunay, Malevitch et Mondrian, encore une fois, partent de formes géométriques pour créer leurs peintures, donnant naissance à certains mouvements, dont le constructivisme, qui se veulent plus près de la logique absolue et même des mathématiques.

L’art abstrait a débuté par la peinture mais ne s’est pas limité à ce domaine artistique. On en retrouve des traces dans le design (l’école Bauhaus), dans la musique (le futurisme italien), dans la sculpture (le constructivisme) et même dans l’architecture. Bien qu’au départ, Kandinsky ne désirait que trouver une alternative au réalisme pour exprimer ses émotions dans ses toiles, l’abstrait est encore aujourd’hui une tendance majeure de l’art contemporain.

Article par : Juliette Périers-Denis
Artistes de renom

Artistes célèbres

Wassily
Kandinsky

1866 - 1944

Francis
Picabia

1879 - 1953

Frantisek
Kupka

1871 - 1957

Liens et références